Carnet de Voyage // La Réunion // L’Est des hauteurs

0. Bandeau Réunion est

Pour cette dernière escapade à la Réunion, nous mettrons le cap sur l’Est et ses paysages montagneux. Au programme : visite d’un village typique, rando et spéléologie au coeur des galeries de feux…

Carnet de voyage Est

13. HELL BOURG

Hell-Bourg est un petit village typique de la commune de Salazie classé  « plus beau village de France ». A l’origine, Hell-Bourg est un village thermal, lieu de cure pour les riches bourgeois Réunionnais. De charmantes villas créoles sont alors construites et utilisées comme résidences secondaires. C’est ainsi que le village devient le cadre de la vie mondaine créole. Avec ses petites cases colorées, et ses habitants pittoresques, Hell-Bourg vaut le détour ! (sans mauvais jeu de mot!)

NB : Hell-Bourg est également le point de départ de nombreuses randonnées. (malheureusement impraticables quand j’y étais à cause du cyclone)

IMG_8339 IMG_8362 IMG_8361 IMG_8359 IMG_8358 IMG_8357 IMG_8356 IMG_8355 IMG_8354 IMG_8353 IMG_8352 IMG_8351 IMG_8350 IMG_8348 IMG_8347 IMG_8345 IMG_8344 IMG_8342 IMG_8341

En plein coeur du village, vous tomberez surement sur la Maison Folio. Classée « monument historique », la maison et son jardin sont très représentatifs de l’architecture créole du 19e siècle. On se laisse transporter dans le temps, à travers une visite guidée réalisée par de véritables passionnés ! On y découvre le mobilier, les légumes, les plantes tropicales et les habitudes locales.

IMG_8364.jpg_effected IMG_8365.jpg_effectedIMG_8366.jpg_effectedIMG_8367.jpg_effectedIMG_8379.jpg_effected IMG_8390.JPG_effected IMG_8387.jpg_effected IMG_8386.JPG_effected IMG_8383.JPG_effected IMG_8382.jpg_effected IMG_8377.jpg_effected IMG_8376.jpg_effected IMG_8375.JPG_effectedIMG_8393.jpg_effected

14. BRAS PANON

Plus bas sur la route, en longeant la rivière du Mât, on peut apercevoir une des cascades les plus renommées de la région : la Cascade du Voile de la Mariée (nom donné par rapport à sa forme longiligne qui n’est pas sans laisser imaginer une longue traine de mariée en tulle).

DSCN0625.jpg_effected

Puis, entre Saint-André et Saint-Benoit (oui, vous avez remarqué toutes les villes s’appellent Saint quelque chose… c’est assez pratique!) on arrive à la petite commune de Bras-Panon. Une seule activité possible : Aller déjeuner chez Madame Annibale. Une institution à la Réunion !! C’est l’occasion de découvrir des plats typiquement créoles dont sa spécialité : le cari canard à la vanille. On mange sur de grandes tables de cantine commune un menu fixe, c’est convivial, c’est bon et surtout 17 bouteilles de rhum arrangé maison sont à votre disposition pour une délicieuse dégustation ! Et on ne repart pas les mains vides. Pour 12 € vous pouvez ramener une bouteille de cette fameuse liqueur. Dans mon top 3, je vous conseille : Coco, Goyavier et Passion.

Ferme Auberge de Madame Eva Annibal :  6 chemin de la Riviere du Mât – 97412 BRAS-PANON – ouvert tous les midis et tous les soirs sauf le dimanche soir. 

IMG_8395.JPG_effected IMG_8396.JPG_effectedIMG_0891

15. LES COULÉES DE LAVE // LE GRAND BRULÉ

Continuons notre périple avec un voyage hors du commun sous les coulées de lave.

Pour faire bref, au fil des éruptions, le magma a creusé sur les pentes du Piton de la Fournaise des galeries souterraines. Certains de ces tunnels aux décors fantasmagoriques sont ouverts au public. J’ai tenté l’aventure en parcourant l’une d’elle. Une expérience impressionnante !

IMG_8604IMG_8605

IMG_8622 IMG_8621 IMG_8619 IMG_8614 IMG_8609 IMG_8607

Devant moi s’étend une immensité chaotique de basalte qui dégringole du haut du Grand Brulé jusqu’à l’Océan. Au milieu de tout ça un trou et des dizaines de mètres de galeries qui serpentent sous mes pieds. Un guide, un casque avec lampe frontale, des genouillères et des gants (pour éviter les coupures contre la roche) et c’est parti pour explorer les veines du volcan….

DSCN0672.jpg_effected DSCN0673.jpg_effected DSCN0678.JPG_effected

Pour rejoindre l’entrée du tunnel, nous devons descendre, sautant de roches en roches sur les coulées de lave cordée. Ridée en raison du plissement de la lave sous l’effet d’une progression lente et fluide, la lave cordée est très visuelle et fait penser à de grosses cordes ou racines.

DSCN0688.JPG_effected

C’est avec cet équipement que je m’enfonce petit à petit dans un noir encre le plus complet. Ma lampe révèle des murs couleur chocolat, sculptés de minces gradins. Du plafond pendent des pointes ébènes. Le sol est rainuré et on visualise des gouttes vitrifiées qui coulent des parois et forment des espèces de gros mamelons gris argentés futuristes. A la lumière des lampes frontales, la roche scintille de milles feux.

Je baigne dans une atmosphère assez pesante. On est à 3 m sous la terre, il fait environ 25°, il y a peu d’air et l’atmosphère est très humide (les parois perméables suintent et laissent échapper les gouttes de pluie). Le plafond est très bas ce qui nous oblige souvent à avancer accroupis et même à ramper pour passer certaines galeries très étroites. J’adore, j’ai l’impression d’être en mission commando !

DSCN0687.JPG_effected

Les empreintes en creux de troncs d’arbres emportés par le torrent de lave sont encore bien visibles. Les couleurs sont assez étonnantes et varient entre des reflets jaune moutarde, des bronzes, des bruns cendrés, de l’argent intense ou encore des rouges sang de boeuf (teinte due à l’oxydation de la roche au contact de l’eau).

DSCN0680.JPG_effected

16. LE PITON DE LA FOURNAISE

Départ pour le Piton : 6h30 (Mieux vaux partir très tôt pour éviter la chaleur arasante en haut du volcan) Après une courte nuit dans un charmant refuge près du volcan, nous prenons la route jusqu’au parking du Pas Bellecombe pour une rando inoubliable !

IMG_8695IMG_8696IMG_8686IMG_8693 IMG_8692

Il faut compter 5h00 de marche aller retour (en comptant une pause au sommet) pour atteindre le cratère Dolomieu, point culminant du volcan avec ses 2 512 m d’altitude. Le Pas de Bellecombe est le seul accès à la Fournaise. Après avoir descendu ses quelques 500 marches, on traverse l’enclos Fouqué jusqu’au cône du Formica Léo (petit cône rouge et ocre au centre de la photo) avant de grimper les flancs du volcan.

IMG_8707 IMG_8710 IMG_8708

Le cône du Formica Léo, apparu lors d’une éruption en 1753 parait tout petit vu du haut des marches mais regardez bien les petits randonneurs qui le longent, cela permet de le remettre à l’échelle !

IMG_8715 IMG_8716IMG_8718

La plupart des éruptions prennent leur source dans des fissures. La lave en jaillit en fontaines et en retombant, forme des cônes comme Le Formica Léo.

IMG_8720IMG_8721 IMG_8726 IMG_8729

Le décor est uniformément gris, entièrement plongé dans la brume. Seul quelques touffes de tamarin vert viennent égayer ce paysage hallucinant.

IMG_8730

Nous traversons maintenant l’Enclos Fouqué. L’immense cirque s’étale comme un plateau parsemé de crevasses, de rochers et de coulées figées. Au sol, des traits de peinture blanche jalonnent le trajet dont il faut éviter de s’écarter. Tout autour la roche instable est couverte d’amas de laves coupantes aussi appelée « grattons ».

IMG_8731IMG_8745 IMG_8734IMG_8740 IMG_8744 IMG_8763 IMG_8760 IMG_8758 IMG_8757 IMG_8755 IMG_8754 IMG_8753 IMG_8751 IMG_8747 IMG_8746 IMG_8768

Une fois tout en haut, un paysage lunaire s’offre à vous. Le cratère de Dolomieu ouvre sa gueule béante sur une distance d’un kilomètre de long. Lors de l’éruption de 2007, son fond s’est complètement effondré, laissant place à une abîme de 330 m de profondeur.

On visualise bien les différentes couches de couleurs qui tapissent les flancs du volcan.

IMG_8769IMG_8770IMG_8780 IMG_8773IMG_8815IMG_8775 IMG_8777 IMG_8776IMG_8816 IMG_8817IMG_0973 IMG_0965IMG_8802

Lunettes de soleil Ray Ban / Pull H&M / Short Décathlon / Baskets de running fluo Décathlon

IMG_8818 IMG_8819

Ainsi se termine, pour cette fois en tout cas, mon carnet de voyage Réunionnais. Je dis pour cette fois, car le cyclone m’ayant quelque peu retardé sur mon planning initial, je projette déjà d’y retourner très bientôt pour aller explorer Mafate, Cilaos et Salazie, les 3 cirques de l’île pour des randos très sportives !

J’espère que ce cahier de route vous donnera envie de découvrir La Réunion et vous aidera à préparer votre prochain voyage !

xx

Fashion Trotter

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s